29 septembre 2007

Mariela et Pamela

Plus le temps passe, et plus on s'integre, plus on se rend compte des choses, plus on sent les réalités que les gens vivent... C'est parfois trés déstabilisant (comment est ce qu'on peut vivre dans un monde avec tant d'injustice?), trés frustrant (mais qu'est ce que je peux bien faire devant tout cela?), et trés émouvant!

Dans le fameux groupe d'excursion, nous nous sommes rendus compte qu'une des participantes, Mariela, 12 ans, n'allait plus a l'école depuis près de trois mois. La situation familiale ne l'aide pas... Elle vit avec ses 8 freres et soeurs (elle est la seconde de la famille) sous la guarde de sa grand-mère qui a 70 ans passés. Ces enfants sont adorables, mais trés livrés a eux même. Comme le professeur de Mariela me le disait, "si Mariela ne se donne pas les moyens de s'en sortir, personne n'est derière elle!"
Mais bon, pas facile... J'arrive chez elle tot ce matin pour l'accompagner a l'ecole et parler avec son professeur. Je trouve tout le monde endormi... Elle a oublié de se reveiller. Mais comment la blâmer? Je me souviens qu'a son âge ma maman venait me reveiller doucement le matin en me donnant des bisous... mais elle?
Elle s'habille en vitesse, et nous prenons le chemin de l'école. Elle a la boule au ventre... Que vont dire ses compagnons, la directices et le professeur? Heureusement ces derniers se montrent acceuillants et cooperants. Eux aussi connaissent la situation de Mariela.
Moi aussi j'ai une boule au ventre. Je voudrais presque l'adopter ma Mariela, être présente jusqu'a ses 18 ans pour lui servir de soutien, pour qu'elle ne soit pas toute seule! Mais dans quatre mois je repars... que va t'il se passer? Quel avenir l'attend?

Dans l'école, Pamela, autre jeune fille qui participe dans le groupe, remonte ses manches et me montre de belles marques sur ses avants bras... Sa maman l'a frappé hier avec un câble! N'imaginez même pas faire une dénonciation a la police ou a la circonscription! Ici, taper les enfants est encore un châtiment trés répandu et accepté. Il me faudra trouver un moyen plus suptil de parler avec la maman pour garder la confiance de la communauté! Mais moi je n'ai jamais fait ca, et même si mon coeur se serre devant les blessures de Pamela, je me sens bien impuissante pour y remédier!

Bref, je vous raconte tout cela non pas pour vous mortifier ni faire pleurer dans les chômières... Ici la vie continue, et Mariela et Pamela sont toujours pleine de vie et le sourire au lèvre! C'est plus un "cri du coeur"... des évènements qui vous remuent de l'intérieur et vous demande quel est votre place dans tout cela?

Posté par Ma_Pi à 01:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Mariela et Pamela

    Coucou!!

    Coucou Mapie!!!
    Quel plaisir de te retrouver après ce trop long silence!!Je continuais à aller sur ton blog de temps en temps au cas où...!!!
    A vrai dire,je désespérais un peu de pouvoir te recontacter.Mes mails m'étaient systématiquement renvoyés et je ne sais pas si tu as reçu mes lettres postales.Et le téléphone,j'ai jamais réussi!!Enfin,tout ça pour te dire que ça fait bien plaisir de te sentir aussi épanouie!!!
    Bon n'ayant plus de tes nouvelles,j'ai un peu mis de côté le projet de venir te voir...Mais en ce moment,je vis beaucoup au jour le jour!!Je travaille en intérim et peux donc me permettre d'organiser mon temps de travail...et de congés!!
    En attendant une adresse sure pour t'envoyer un mail un peu plus personnel,je te fais de gros bisous!
    Rozenn

    Posté par rozenn, 30 septembre 2007 à 18:28 | | Répondre
Nouveau commentaire